Soirées « Dys » en bibliothèque

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Notre association Les Chemins de lecture propose aux bibliothèques une formule originale : des soirées d’information autour des troubles « dys » (dyslexie, dysphasie, dyspraxie, etc) pour le grand public, avec deux parties :

  • un exposé sur la typologie des troubles dys, les aménagements possibles et le rôle de soutien de l’association, par Françoise Thouvenot, de l’Aapedys 35
  • une présentation vivante des ressources proposées par les bibliothèques du département : livres adaptés mais aussi livres d’édition courante, livres numériques, ebooks, livres audio au format daisy comme ceux du Prix ados Rennes / Ille-et-Vilaine, logiciels spécifiques à tester à la Bibliothèque des Champs libres, fonds de jeux sur la lecture à la médiathèque de Vitré, fonds « apprendre autrement » à la médiathèque de Vezin, ressources numériques comme Maxicours dans la Métropole rennaise, etc.
  • Des tables pour présenter et feuilleter ces livres, de la documentation, des conseils personnalisés…

Les personnes présentes sont souvent étonnées de la qualité des interventions et heureuses de trouver en fin de soirée une écoute de leurs problèmes particuliers.

Cet automne, autour de la Journée des Dys, qui a lieu le 10.10 chaque année, nous avons fait 3 soirées à la demande des bibliothèques de Saint-Méen le grand le 21 septembre, Cesson-Sévigné le 17 octobre et Romillé le 10 novembre. Au total, environ 80 personnes se sont déplacées, sur des soirs de semaine. pas si mal ! D’autant que les bibliothèques développent bien sûr des fonds et services pour les « dys » en parallèle.

Cartographie des services d’accessibilité dans les bibliothèques publiques d’Ille-et-Vilaine

Publicités

Lectures adaptées pour deux nouveaux établissements de Betton

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le prix Facile à lire Bretagne a amené des nouveaux établissements médico-sociaux comme partenaires de la Médiathèque Théodore Monod. Un cycle de lectures adaptées a été mis en place spécifiquement pour eux de septembre à novembre.

Le premier établissement est un foyer de vie de l’Adapei 35. Certains résidents sont en accueil de jour (19 places), d’autres en hébergement (30 places). Ceux qui participent à l’atelier lecture sont plutôt jeunes. Ils sont assez timides et discrets au début mais prendront de l’assurance peu à peu.

Le second établissement est un foyer de vie de l’association départementale PEP35. « Les PEP » sont fédérées au sein de la FGPEP (Fédération Générale des PEP) qui agit pour une société inclusive. Ce foyer offre un hébergement complet en internat pour 16 personnes avec déficiences visuelles et troubles associés. Les personnes qui participent à l’atelier lecture sont plutôt des hommes, entre 40 et 60 ans.

La difficulté de ce cycle a été de s’appuyer quasiment uniquement sur des supports d’oralité et tactiles. Quand des éléments visuels étaient présentés, une description en était faite par les voyants pour les nonvoyants. Chaque séance aborde un thème, on apprend des choses, on pose des questions, puis on fait un quiz qui plait toujours beaucoup, une histoire en lien avec le thème et on termine toujours en musique.

Chaque groupe est accompagné d’une animatrice, ma collègue de la médiathèque Mélanie est présente aussi, observe les réactions, prend des photos…des stagiaires sont souvent là, étonnés qu’il y ait autant d’ambiance, qu’on puisse aborder tant de sujets et que les participants sachent tant de choses…

Thèmes du cycle

Tonnerre de Brest : pluie, orages, vent…la météo..avec objets sonores à écouter et à manipuler

Les Chevaliers de la Table Ronde : héros, légendes, quiz, les chansons bretonnes en final

La lune, le soleil, les étoiles : planètes à toucher, On a marché sur la lune (Tintin), histoire…

L’Hermione, Frégate de la Liberté : histoire fabuleuse de la frégate du XVIIIè siècle et de celle du XX-XXIème siècle, livre pop-up, l’Arsenal de Rochefort…

Le cycle s’achèvera juste avant Noël par une lecture musicale sur le thème du bien-être et de la belle vie…

 

 

Remise des prix Facile à lire Bretagne

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Vendredi 22 novembre fut une journée mémorable pour toutes celles et ceux qui ont conçu, imaginé, réalisé, mis en œuvre le premier Prix Facile à lire, qui était un beau défi : comment ? demander à des gens qui ne lisent pas de lire 8 livres puis de voter ? Impossible !

Eh bien !  Impossible n’est pas bibliothécaire ! Le pari est tenu :

  • L’opération, porté par Livre et lecture en Bretagne et Les Chemins de lecture, a reçu de beaux soutiens : la DRAC, la SOFIA, les BDP du Finistère, du Morbihan et de l’Ille-et-Vilaine, et le partenariat de Radio Rennes.
  • Le prix a obtenu le label Agir ensemble contre l’illettrisme, de l’ANLCI.
  • Les livres ont été le support de très nombreuses médiations, originales et variées : lectures à haute voix, lectures musicales, ateliers d’écriture, atelier théâtre d’ombres, débats, projection des planches de la BD…
  • Les publics visés ont bien été touchés : personnes en situation d’illettrisme, personnes éloignés du livre et de la culture, travailleurs d’ESAT, résidents de foyers médicalisés, résidents de foyers-logement et Ehpad, classe de jeunes en insertion…
  • Les 8 livres ont été utilisés, lus, appréciés. Aucun n’a été laissé de côté.
  • Les 13 bibliothèques participantes ont toutes rendu un bilan, même si 2 ou 3 d’entre elles ont eu des annulations de partenariat ou d’autres soucis de mise en œuvre.
  • Dans chacune des 2 catégories « grandes bibliothèques » et « petites bibliothèques », plusieurs dossiers étaient remarquables et le choix a été difficile pour le jury.
  • Le logo FAL Bretagne, créé par les Ateliers Art-terre a été très utilisé et apprécié, il a permis une visibilité au-delà de la Bretagne.
  • La couverte médiatique a été excellente.

Il est néanmoins encore possible d’améliorer, et pour cela, une réunion-bilan permettra à chaque acteur d’exprimer son ressenti et ses propositions pour une 2ème édition.

 

Voici le déroulement de la journée, vivante et conviviale :

  • Prise de parole de Mathieu Ducoudray, Directeur de Livre et lecture en Bretagne
  • Prise de parole de Florence Le Pichon, pilote du projet
  • Prise de parole de Françoise Sarnowski, Présidente des Chemins de lecture
  • Remise du Prix des Lecteurs à Françoise Legendre pour son livre La Nappe blanche, éd. Thiery Magnier, avec un chèque de 500 €.
  • Remise du Prix Bibliothèque à Marion Girault de Carnac et à Mélanie Chauvel de Renac et La Chapelle de Brain (temps partagé sur 2 bibliothèques), qui ont reçu chacune un lot de livres d’une valeur de 100 €. Marion a été récompensée pour les nombreux partenariats mis en œuvre, le lien effectué avec le label Tourisme et handicap de la médiathèque, le montage d’un dossier CNL qui a permis d’inviter 2 auteurs supplémentaires et de constituer un espace FAL et l’excellente communication réalisée. Mélanie a été récompensée pour l’effort fait pour trouver des partenaires au-delà de la commune, l’espace FAL mis en place, et l’engagement personnel dans une lecture musicale, proposée aux autres BM.
  • Remise d’un lot de livres à toutes les autres bibliothèques
  • Remise d’un diplôme de participant à tous les lecteurs et électeurs (!) présents
  • Surprise : Roméo et Juliette, livre en compétition, lu et interprété par Tania Bracq, chanteuse soprano lyrique
  • Buffet en musique et chansons !

Intervention de l’association :

Françoise a rappelé l’originalité du partenariat entre une structure régionale et une petite association, qui a permis d’allier les moyens et compétences d’une institution à l’engagement militant d’une association.

Les Chemins de lecture ont contribué financièrement au projet, grâce au crowdfunding (1200 €) et sur ses fonds propres (1800 €). La contribution a été aussi de réaliser à titre bénévole plus de 20 médiations dans les bibliothèques qui le souhaitaient ainsi que 9 lectures musicales, dans un trio chant-lecture-accordéon.

Les actions réalisées sur le terrain ont été très riches humainement et les bibliothécaires ont montré beaucoup d’enthousiasme.

Est-ce la fin d’un beau projet ? non ! Les Chemins de lecture souhaitent aider les bibliothèques à approfondir les partenariats créés, en élaborer de nouveaux, surtout dans la perpective de la lutte contre l’illettrisme, à constituer des fonds facile à lire et surtout, SURTOUT, à travailler en réseau.

Facile à lire = facile à faire, mais tous ensemble, dès demain !

Suivre aussi le blog : https://facilealirebretagne.wordpress.com/

Article du télégramme du 25.09.2017 : http://www.letelegramme.fr/morbihan/auray/lecture-remise-du-nouveau-prix-facile-a-lire-25-09-2017-11676845.php

 

 

 

picto_agir-contre-lillettrisme_logo

 

 

Ateliers braille et LSF pour les enfants de Chateaubourg

La bibliothèque de Chateaubourg est installée dans une ancienne maison pleine de charme mais pas accessible à tous ses niveaux ni fonctionnelle pour l’équipe. Une belle médiathèque est en cours de programmation avec une ouverture prévue en 2020. Dirigée par Pascale Le Bozec et une dynamique équipe de bénévoles, la bibliothèque accueille tout l’été la malle Lire autrement de la Médiathèque départementale. Pour accompagner cette présentation de ressources accessibles, Pascale et sa collègue Audrey, directrice du Centre de loisirs Plume, ont eu la bonne idée de nous solliciter pour animer des ateliers.

Matin : ateliers à la bibliothèque, hors ouverture, pour 15 enfants de 6 à 11 ans, inscrits à l’avance.

Après-midi : ateliers au Centre de loisirs, pour les Eperviers (6-10 ans), 2 groupes de 12.

Voici un petit retour en images de cette journée animée par Sophie, Françoise et Théotime un jeune bénévole de 15 ans venu aider en ce jour de fin de vacances….

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jeux tactiles, braille et LSF à la Fête des familles de Cesson

Dimanche 25 juin, sous un soleil radieux, à l’ombre d’un grand arbre, dans le parc de Bourgchevreuil, Les Chemins de lecture ont animé un stand original, pour la première année pour nous, pour la seconde édition pour la Fête des familles de Cesson-Sévigné, organisée par le Service Jeunesse de la mairie.

Nous avons eu du monde tout l’après-midi pour les jeux que nous proposions : trapenum, coussins tactiles, mémo tactile des surfaces, découverte du braille, initiation à la dactylologie (alphabet des Sourds), stylo vocal, etc.

En seconde partie de l’après-midi, Rozenn et Thanh-Vân de la médiathèque de Cesson nous ont rejoints pour animer un jeu de leur fabrication : les sacs à sons. Il s’agit d’un grand tissu avec de nombreuses poches dans lesquelles on glisse des petits sacs en tissu garnis de différents objets. En touchant et en écoutant, on doit deviner le contenu.

Beaucoup d’intérêt des enfants et des parents, avec même quelques adolescents. Emotion lorsqu’une adolescente a écrit en braille : « Je t’aime maman » !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

Le point sur les médiations autour du Prix Facile à lire Bretagne

Notre association a soutenu les bibliothèques participant au Prix Facile à lire, en assurant des médiations pour faire vivre les livres de la sélection auprès de différents publics ainsi qu’en proposant des représentations de la lecture musicale créée à partir de La nappe blanche.

Voici le bilan en chiffres et en photos de ces 6 premiers mois :

19 séances de lectures animées – Publics : travailleurs d’ESAT (2 établissements dont un avec personnes déficientes visuelles ou Sourdes), résidents de foyers médicalisés (6 dont 1 foyer d’accueil de jour, un pour adultes cérébro-lésés et un pour déficients visuels), jeunes d’un institut d’enseignement spécialisé, personnes âgées en Ehpad et Unités Alzheimer

8 représentations de La nappe blanche Publics : les mêmes + tous publics et familles venus par les CCAS ou les épiceries sociales.

Les bibliothèques ont bien sûr animé beaucoup d’autres médiations par elles-mêmes, sans l’aide de l’association.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Tournée de mai de La nappe blanche

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La semaine du 16 au 19 mai a été riche en rencontres autour des représentations de la lecture musicale de La nappe blanche, un des 8 titres de la sélection du Prix Facile à lire Bretagne 2017. Cette petite adaptation a été concoctée pour Les Chemins de lecture par Mélanie, chanteuse ET bibliothécaire (Rénac et La Chapelle de Brain), Wenceslas musicien professionnel, et Françoise de l’association.

Mardi, nous étions à la médiathèque de Betton (35) pour 2 séances consécutives. La première était destinée aux résidents de 5 établissements médico-sociaux : un foyer médicalisé de personnes cérébro-lésées, un foyer d’accueil de jour, un foyer de personnes avec déficiences visuelles et troubles associés, un Ehpad et une résidence pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Au total 39 personnes, que nous connaissions bien puisque des séances de lectures adaptées sont faites avec elles depuis le début du Prix Facile à lire et auparavant même, pour certaines. L’écoute était extraordinaire. Certains ont participé en chantant, en applaudissant les chansons. A la fin, tous ont exprimé leur joie, leur sentiment d’avoir passé un bon moment. Les plus âgés sont venus toucher les petits éléments du décor, dentelles, nappe, sabots…

La séance de 18h était ouverte au grand public. Nous avons eu la joie d’y voir une jeune femme croisée à l’épicerie sociale, venue avec ses deux jeunes enfants. Hésitante à la porte au début, elle n’osait pas entrer « à cause des enfants ». Rassurée par notre accueil « installez-vous, vous pourrez sortir quand vous le voudrez« , elles s’est assise et est restée jusqu’à la fin. Elle est partie en disant « merci, c’était très bien, j’avais du mal à me concentrer avec les enfants, mais c’était un bon moment ».

D’autres, lecteurs assidus, ont aussi trouvé plaisir à cette lecture chantée : « C’est très prenant. Les chansons vont très bien avec le texte. C’est une belle histoire« .

 

Vendredi, nous avons installé notre petit décor à la médiathèque de Landerneau (29). La séance de 13h était destinée aux personnes fréquentant la Maison des familles et l’épicerie sociale. Ils sont arrivés tous ensemble, vers 12h15, avec des paniers pour faire un pique-nique dans la médiathèque, car ici, on a le droit de manger !

Puis, ils ont écouté La nappe blanche, en silence, sans oser applaudir entre chaque chanson, se permettant tout juste de prononcer les paroles des chansons connues. Ils ont peu parlé de leurs émotions après la lecture mais ils nous ont invités à venir partager dessert et café, « à la bonne franquette », et c’était comme un remerciement…

Un homme de ce groupe, d’une quarantaine d’années, nous a dit : « c’était bien mais moi, je n’aime pas lire. », et comme je lui demandais si des petits livres comme La nappe blanche ne pourraient pas lui plaire, il a répondu « c’est bête mais si je lis, j’ai l’impression que ça m’empêche de penser, d’avoir mes idées à moi« …à méditer…

Ces personnes-là n’étaient jamais venues à la médiathèque…

15h : 35 résidents de maisons de retraite et unités Alzheimer sont venues, invitées par les médiathèques de Lesneven et Lampaul-Guimiliau. Le déplacement dans un lieu inconnu a produit un petit temps d’adaptation avant une relation plus chaleureuse. Un groupe d’une dizaine de personnes du Sémaphore, géré par l’EPAL, association d’évasion Accueil et Loisirs, s’est ajouté, arrivant en avance, ce qui a permis de regarder quelques livres sur les animaux et la cuisine.

L’écoute de tous a été bonne, sans participation manifeste mais avec des yeux qui pétillaient pour beaucoup. Après la lecture, un échange a permis d’évoquer les objets de famille que chacun a pu conserver, ou la transmission des prénoms.

Là aussi, les lecteurs habituels ont manifesté leur plaisir de ce genre de rendez-vous, à renouveler plus souvent, ont-ils dit…