Tournée de mai de La nappe blanche

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La semaine du 16 au 19 mai a été riche en rencontres autour des représentations de la lecture musicale de La nappe blanche, un des 8 titres de la sélection du Prix Facile à lire Bretagne 2017. Cette petite adaptation a été concoctée pour Les Chemins de lecture par Mélanie, chanteuse ET bibliothécaire (Rénac et La Chapelle de Brain), Wenceslas musicien professionnel, et Françoise de l’association.

Mardi, nous étions à la médiathèque de Betton (35) pour 2 séances consécutives. La première était destinée aux résidents de 5 établissements médico-sociaux : un foyer médicalisé de personnes cérébro-lésées, un foyer d’accueil de jour, un foyer de personnes avec déficiences visuelles et troubles associés, un Ehpad et une résidence pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Au total 39 personnes, que nous connaissions bien puisque des séances de lectures adaptées sont faites avec elles depuis le début du Prix Facile à lire et auparavant même, pour certaines. L’écoute était extraordinaire. Certains ont participé en chantant, en applaudissant les chansons. A la fin, tous ont exprimé leur joie, leur sentiment d’avoir passé un bon moment. Les plus âgés sont venus toucher les petits éléments du décor, dentelles, nappe, sabots…

La séance de 18h était ouverte au grand public. Nous avons eu la joie d’y voir une jeune femme croisée à l’épicerie sociale, venue avec ses deux jeunes enfants. Hésitante à la porte au début, elle n’osait pas entrer « à cause des enfants ». Rassurée par notre accueil « installez-vous, vous pourrez sortir quand vous le voudrez« , elles s’est assise et est restée jusqu’à la fin. Elle est partie en disant « merci, c’était très bien, j’avais du mal à me concentrer avec les enfants, mais c’était un bon moment ».

D’autres, lecteurs assidus, ont aussi trouvé plaisir à cette lecture chantée : « C’est très prenant. Les chansons vont très bien avec le texte. C’est une belle histoire« .

 

Vendredi, nous avons installé notre petit décor à la médiathèque de Landerneau (29). La séance de 13h était destinée aux personnes fréquentant la Maison des familles et l’épicerie sociale. Ils sont arrivés tous ensemble, vers 12h15, avec des paniers pour faire un pique-nique dans la médiathèque, car ici, on a le droit de manger !

Puis, ils ont écouté La nappe blanche, en silence, sans oser applaudir entre chaque chanson, se permettant tout juste de prononcer les paroles des chansons connues. Ils ont peu parlé de leurs émotions après la lecture mais ils nous ont invités à venir partager dessert et café, « à la bonne franquette », et c’était comme un remerciement…

Un homme de ce groupe, d’une quarantaine d’années, nous a dit : « c’était bien mais moi, je n’aime pas lire. », et comme je lui demandais si des petits livres comme La nappe blanche ne pourraient pas lui plaire, il a répondu « c’est bête mais si je lis, j’ai l’impression que ça m’empêche de penser, d’avoir mes idées à moi« …à méditer…

Ces personnes-là n’étaient jamais venues à la médiathèque…

15h : 35 résidents de maisons de retraite et unités Alzheimer sont venues, invitées par les médiathèques de Lesneven et Lampaul-Guimiliau. Le déplacement dans un lieu inconnu a produit un petit temps d’adaptation avant une relation plus chaleureuse. Un groupe d’une dizaine de personnes du Sémaphore, géré par l’EPAL, association d’évasion Accueil et Loisirs, s’est ajouté, arrivant en avance, ce qui a permis de regarder quelques livres sur les animaux et la cuisine.

L’écoute de tous a été bonne, sans participation manifeste mais avec des yeux qui pétillaient pour beaucoup. Après la lecture, un échange a permis d’évoquer les objets de famille que chacun a pu conserver, ou la transmission des prénoms.

Là aussi, les lecteurs habituels ont manifesté leur plaisir de ce genre de rendez-vous, à renouveler plus souvent, ont-ils dit…

 

Les Passeurs d’encre à Bayeux

L’association Bayeux à la page, qui a pour objectif  de promouvoir la littérature et l’art par l’organisation d’évènements publics (salon du livre, cafés littéraires…), organisait les 22 et 23 avril son premier salon du livre, baptisé Les Passeurs d’encre, dans la jolie salle La comète, référence élégante à la comète de Haley présente sur la tapisserie de Bayeux.

Dès cette 1ère édition, les organisateurs ont eu la volonté de penser à l’accessibilité, et, en invitant Les Chemins de lecture, de valoriser l’accès à la lecture de tous.

Le samedi matin, nous étions attendus à la médiathèque municipale pour un atelier autour du braille, pour lequel s’étaient inscrits une dizaine d’enfants.

Notre stand sur le salon a attiré beaucoup de visiteurs, notamment les ateliers autour du braille et de la langue des signes des après-midis. Nous avions aussi recensé et amené les fichiers audio au format Daisy de 4 livres d’auteurs présents au salon, au bénéfice des personnes déficientes visuelles. Les démonstrations d’Appidys, solution numérique adaptée aux enfants « dys » a également intéressé de nombreuses familles.

Merci vivement à Muriel Meunier et toute l’équipe de Bayeux à la page !

 

Retour en images :

Ce diaporama nécessite JavaScript.