Appel à financement collaboratif (crowdfunding) autour des Espaces Facile à lire

tampon-financement-participa

Les Chemins de lecture ont besoin d’argent pour financer un projet passionnant autour du « facile à lire ». Il s’agit de créer des médiations autour des Espaces facile à lire, notamment autour du Prix Facile à lire Bretagne 2017, mis en place dans une quinzaine de communes bretonnes, en lien avec les acteurs locaux : lectures animées, avec musique et/ou projection d’images, discussions, rencontres avec des écrivains, etc.

Le Prix a déjà obtenu des financements publics mais ils sont insuffisants pour atteindre les objectifs d’actions de terrain et d’accessibilité : par exemple des médiations par Les Chemins de lecture, des rencontres d’auteurs avec interprète en LSF, etc.

La campagne est lancée sur la plateforme Kengo qui soutient les projets innovants bretons. Plus d’information ici.

Les porteurs du projet

Les porteurs du projet sont : l’EPCI Livre et Lecture en Bretagne et l’association Les Chemins de lecture, avec le soutien financier de la DRAC Bretagne, de la SOFIA et le soutien logistique et financier des Bibliothèques départementales du Finistère, de l’Ille-et-Vilaine et du Morbihan. Ces porteurs de projet financeront la communication, le suivi global, les accueils d’auteurs et médiations proposées aux bibliothèques, dans la mesure des aides reçues, les organismes sollicités pour des subventions publiques et privées n’ayant pas encore donné réponse.

Responsables du suivi :

Pour Livre et lecture en Bretagne : Florence Le Pichon (suivi du prix), Maïlys Affilé (communication) Et Christine Loquet (suivi du projet global facile à lire)

Pour Les Chemins de lecture : Françoise Sarnowski, Mélanie Chauvel (médiations et communication)

Les objectifs

Les objectifs sont :

  • créer des rencontres humaines riches autour des livres entre leurs auteurs et des médiateurs et des habitants ne lisant pas, ou peu, ou plus…
  • veiller à l’accessibilité en adaptant des outils et rendez-vous particuliers pour chacun des handicaps (ex : rencontres en LSF, déplacements en foyers médicalisés…)
  • dynamiser les Espaces facile à lire créés dans les bibliothèques de Bretagne participantes
  • changer l’image des bibliothèques par un prix qui valorisera l’idée de lecture facile et les actions innovantes des bibliothèques en direction d’habitants éloignés du livre, en lien avec des partenaires  multiples

 

picto_agir-contre-lillettrisme_logopictos_handicap

Les bibliothèque participantes

Les bibliothèques invitées à participer ont déjà entamé une démarche active autour de ce concept du facile à lire (début de fonds, recherche d’un mobilier spécifique, formation des équipes, recherche de partenaires…).

Morbihan : bibliothèques de Carnac (4443 hbs), Saint-Jacut les pins (1827 hbs), Allaire (3762 hbs) et Muzillac (4200 hbs)

Finistère : bibliothèques de Landerneau (14274 hbs), Lesneven (6348 hbs) et Lampaul-Guimiliau (2057 hbs)

Ille-et-Vilaine : bibliothèques de Thorigné-Fouillard (7526 hbs), Betton (10 608 hbs), Saint-Didier (1919 hbs), Renac (981 hbs), La Chapelle-de-Brain (970 hbs) , Sixt-sur-Aff (2180 hbs), (les 3 dernières avec le soutien de la coordinatrice du réseau des bibliothèques du Pays de Redon)

La sélection de 8 livres

Les livres ont été choisis soit pour leur facilité de lecture, soit pour les possibilités qu’ils suscitent de faire des médiations : lectures à voix haute, projection d’illustrations, débats sur les thèmes abordés.

Le déroulement

Octobre à décembre : les bibliothèques rédigent une esquisse de projet les engageant dans la démarche, elles reçoivent les supports de communication

Janvier à septembre 2017 : présentation des livres à des groupes identifiés et au public habituel, médiations (lectures animées par exemple, rencontres avec les auteurs, accueil de l’exposition Un océan d’amour, vote des lecteurs…

Fin septembre 2017 : remise du Prix des lecteurs et du Prix des bibliothèques en présence des participants

La communication

Un appel d’offre a été lancé pour la création d’un logo et ce sont les Ateliers Art-Terre qui ont été retenus. Cette agence de communication est aussi une maison d’édition qui se penche depuis longtemps sur les questions d’accessibilité. Alain Burban, graphiste et artiste, a proposé un logo…facile à lire…par sa typographie et la simplicité du dessin.

Tous les supports de communication seront lancés en janvier 2017, avec l’ouverture d’un blog dédié maintenu par Livre et lecture en Bretagne.